Your browser does not support SVG. ! t xiques? Si   n faisait le ménage dans nos pr   du  ts Le Grand Ménage Le Grand Ménage Attention ! Ces produits sont acides ou basiques et doivent quand même être utilisés avec précaution ! Faire le ménage dans son intérieur,un geste de pureté? Pas forcément… Alors commentastiquer sans polluer? des vapeurs et fumées de cuisine des peintures des meubles des encens et bougies parfumées à fois plus pollué que l’air extérieur 5 7 L’air intérieur, quenous respirons 80 %de notre temps est Et nous y retrouvonsplus de substances chimiques Ces substances émanent: 900 Mais également des produits ménagers courants qui contiennent des substances issues de la pétrochimie. Plaques décrassées, douche récurée, vitres nettoyées, parquet ciré… ça y est, votre ménage est terminé et votre intérieur respire la propreté. Vous sentez cette bonne odeur de lavande et de sapin? Sauf que cette bonne odeur de lavande,comme de nombreuses substances contenues dans les produits d’entretien, est reconnue commenocive pour votre santé et l’environnement. Anatomie de nosproduits d’entretien Avec desconséquences… Sur la santé asthme toux allergies nausées irritations inflammationdes muqueuses difficultésrespiratoires cancers vertiges sont les risquesle plus souventmis en valeurpar les études. Après usage, la plupart des produits d’entretien se retrouvent dans les eaux usées domestiques (liquide vaisselle, lessive, déboucheur…). Les eaux usées sont acheminées vers les stations d’épuration, mais toutes les molécules chimiques n'y sont pas éliminées avant leur rejet dans le milieu naturel. En effet, chaque produit toxique nécessite un traitement particulier, qui est rarement réalisé car très coûteux. auraient des émissions cancérogènes, mutagènes (favorisant les mutations génétiques) et reprotoxiques (ayant des effets sur la reproduction) selon l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques). 91 % des produitsménagers Sur l’environnement Le rejet des substances chimiques après utilisation entraîne une pollution de l’air et de l’eau. Les sprays, notamment, qu'ils soient assainissants, désodorisants ou antiacariens provoquent une « pollution majeure de l’air intérieur » lorsqu’on y est exposé pendant une longue durée. Et, non, le fait qu'ils soient vendus en pharmacie ou en parapharmacie n'est pas un gage de qualité. Dans ce domaine, être distribué en pharmacie relèveuniquement d’un positionnement marketing. Cette stratégie conforte le discours du fabricant sur les bienfaits de son produit et rend ses allégations santé plus crédibles. Mais en réalité, la plupart des sprays assainissants ont le s tatut de biocide, tout comme les bombes insecticides. Ils pourraient tout aussi bien être vendus dans les rayons « entretien de la maison » des grandes surfaces. BenzèneFormaldéhydeToluèneStyrèneEthylbenzèneXylèneTrichloréthylèneAcétoneÉther de glycolAcétylèneÉthylène Les tensioactifs de synthèse Difficilement biodégradables,ils attaquent les frontsde mer, dissolvent la cire protectrice des aiguilles des pins qui sont brûlés par l’air marin, et peuvent provoquer des irritations et des allergies de la peau. Les phosphates Interdits dans les lessives depuis 2007, ils sont toujours présents dans les produits pour lave-vaisselle. Toxiques pour la santé, ils mettent aussi en danger la biodiversité aquatique. L'ammoniaque On en retrouve dans les nettoyants pour vitres et pour toilettes, les débouche-tuyaux, les nettoyants pour salle de bain et cuisinières, les nettoyants pour l'acier inoxydable, les polishs pour voitures et les produits de nettoyage tout usage. Elle peut irriter les yeux, la peau, la gorge et provoquer des irritations des voies respiratoires sévères. Les limonènes Ils sont présents dans la moitié des produits pour leur odeur citronnée alors qu’ils sont irritantset allergènes. Le dichlore Contenu dans l’eaude Javel, le dichlore est un gaz trèstoxique. Les composés organiques volatils (COV) se propagent dans l’air et dans nos poumons et provoquent des troubles respiratoires, des irritations des yeux, du nez et de la gorge, des réactions allergiques… Ils sont présents dans la majorité des produits ménagers alors qu'ils sont irritants et allergènes. Les phtalates sont présents dans les produits parfumés tels que les assouplisseurs et les désodorisants. Reconnus comme des perturbateurs endocriniens, ils ont un effet sur le système reproducteur, et notamment la diminution du nombre de spermatozoïdes chez l'homme. L'Union européenne classe en outre le phtalate de dibutyle (DBP) au titre de substance très toxique pour les organismes aquatiques. Les parfums chimiques Et surtout,on aèreson intérieur! L'idéal est d'ouvrir les fenêtres10 minutes par jour, mais aussi quand vous bricolez, cuisinez, nettoyez, prenez une douche,ou brûlez de l'encens… Même pendant les pics de pollution? Oui, plutôt matin et soir, quand la pollution de l'air extérieur est la moins forte. Veillez à ce qu’ily ait toujours un espace d’environ2 cm sous vos portes. Et laissez les portes entrouvertes la nuit pour faciliter la circulation de l'air. Ne bouchez jamais une entrée d’air, une VMCou une bouche d’extractionet nettoyez-les régulièrement. substances chimiques sont autorisées sur le marché européen et on connaîtles effets de seulement3000 d’entre elles. Bon, maintenantqu’on sait tout ça, On évitecertains produits On utilise des produits naturels Ces ingrédients simples peuvent être utilisés comme liquide vaisselle, nettoyant de surface, lessive, nettoyant pour vitres : On se méfiedes étiquettes Une étiquette « 100 % naturel » ou «à base de produits naturels» peut être trompeuse. Certains fabricants se contentent d'ajouter des produits naturels en quantité ridicule dans les flacons. Et certaines substances naturelles, notamment les huiles essentielles, peuvent être irritantes voire toxiques. Par ailleurs, les deux tiers des marques rétrécissent les pictogrammes de danger. À vous d'être attentifs pour les éviter. On évite l'arnaqueaux plantesdépolluantes Les tests réalisés montrent que les plantes n'ont aucun effet dépolluant dans des conditions réelles d'habitation. Oui, même en plaçant une dizaine de ficus par pièce. Ne vous débarrassez par pour autant de vos plantes d'intérieurs, elles ont bien sûr plein d'autres intérêts esthétiques et apaisants. On évite l'arnaqueaux purificateurs d'airs Les études montrent qu'ils sont moins efficaces qu'une bonne ouverture de fenêtre. Dans certaines conditions, ce faux remède est « pire que le mal ». Les experts s'inquiètent même de l'émission de nanoparticules par certains dispositifs d'épuration de l'air, ou encore de conséquences néfastes pour les personnes asthmatiques. L’eau de JavelUne étude montre que son utilisation augmente significativement le risque d’infections respiratoires chez l’enfant (sinusites, bronchites, otites, grippe, pneumonie). Les déboucheursde canalisationIls contiennent des acides forts extrêmement nocifs, qui causent des brûlures de deuxième, voire parfois de troisième degré. Tous les vaporisateurs (décapants pour four, lave-vitres, désodorisants, assainissants) La majorité contient des COV irritants, allergènes, voire toxiques pour certains. Le bicarbonate de soude Il absorbe les odeurs, décape, nettoie les surfaces. C'est l'ingrédient principal, avec le savon, d'une bonne lessive. Le savon noir Il nettoie et dégraisse.Une cuillère à soupede savon noir dans unseau d’eau suffit pour nettoyer les sols. Le vinaigre blanc Il permet de nettoyerles sols, les casseroles, l'argenterie, micro-ondes, les surfaces… Attention,il est acide, ne le versez pas en grande quantité dans vos toilettes ou éviers. Le citron Il nettoie, et désodorise.Un citron coupé dansla porte de votre réfrigérateur absorbera les mauvaises odeurs. Mieux vaut nepas le manger ensuite. Les meilleures recettes sans produits chimiques de synthèse Huiles essentielles Utiles pour leurs odeurs agréables et leur pouvoir désinfectant. Mais sachez qu’elles peuvent être irritantes. À utiliser avec précaution et modération. Huilede coude Elle évite souvent d'utiliser pas mal de produits chimiques. Si elle ne suffit pas, par exemple pour déboucher des canalisations, une ventouse ou de l'eau bouillante peuvent aider. On opte pour les produitsécologiques Il faut bien savoir qu’un produit sans impact sur l’environnement n’existe pas. Les produits verts ont de meilleurs résultats en matière de pollution de l’air mais ils comportent encore de nombreuses molécules issues de la pétrochimie. Les labels à privilégier Depuis le 1er septembre 2013, tous les produits de construction et décoration(cloisons, revêtements de sols, isolants, peintures, vernis, colles, adhésifs) sont munis d'une étiquette qui indique leur niveau d’émission en polluants volatils, du moins polluant A+ au plus polluant C. Pour un air sain, évitez d'acheter des meubles en bois aggloméré. Ils dégagent des composés organiques volatiles (les fameux COV). Préférez le bois massif ! Si vous ne pouvez pas vous en passer, jetez immédiatement le carton d’emballage et aérez souvent pendant au moins quinze jours. 100000 Et foulede substancesencorenon-testées… C’est notre préféré, mais il en existe plein d’autres ! Une infographie réalisée en partenariat avec:Sources:60 millions de consommateurs mars 2017 - Étude réalisée sur 35 produits courants l ADEME l Terra eco l Que choisir l Anses l Association Santé Environnement France l Your browser does not support SVG.
Your browser does not support SVG. Faire le ménage dans son intérieur, un geste de pureté? Pas forcément… à fois plus pollué que l’air extérieur des encens et bougies parfumées 5 7 L’air intérieur, quenous respirons 80 %de notre temps est Ces substances émanent: Mais également des produits ménagers courants qui contiennent des substances issues de la pétrochimie. Plaques décrassées, douche récurée, vitres nettoyées, parquet ciré… ça y est, votre ménage est terminé et votre intérieur respire la propreté. Vous sentez cette bonne odeur de lavande et de sapin? Sauf que cette bonne odeurde lavande, comme de nombreuses substances contenues dans les produits d’entretien, est reconnue comme nocive pour votre santé et l’environnement. t xiques? Si n faisait le ménage dans nos pr   du  ts Anatomie de nos produits d’entretien Avec desconséquences… Sur l’environnement Les tensioactifs de synthèse Difficilement biodégradables,ils attaquent les frontsde mer, dissolvent la cire protectrice des aiguilles des pins qui sont brûlés par l’air marin, et peuvent provoquer des irritations et des allergies de la peau. Les phosphates Interdits dans les lessives depuis 2007, ils sont toujours présents dans les produits pour lave-vaisselle. Toxiques pour la santé, ils mettent aussi en danger la biodiversité aquatique. Les composés organiques volatils (COV) L'ammoniaque On en retrouve dans les nettoyants pour vitres et pour toilettes, les débouche-tuyaux, les nettoyants pour salle de bain et cuisinières, les nettoyants pour l'acier inoxydable, les polishs pour voitures et les produits de nettoyage tout usage. Elle peut irriter les yeux, la peau, la gorge et provoquer des irritations des voies respiratoires sévères. Les limonènes Ils sont présents dans la moitié des produits pour leur odeur citronnée alors qu’ils sont irritantset allergènes. Le dichlore Contenu dans l’eaude Javel, le dichlore est un gaz trèstoxique. Les parfums chimiques Ils sont présents dans la majorité des produits ménagers alors qu'ils sont irritants et allergènes. Les phtalates sont présents dans les produits parfumés tels que les assouplisseurs et les désodori-sants. Reconnus comme des perturbateurs endocriniens, ils ont un effet sur le système reproducteur, et notamment la diminution du nombre de spermatozoïdes chez l'homme. L'Union européenne classe en outre le phtalate de dibutyle (DBP) au titre de substance très toxique pour les organ-ismes aquatiques. Le rejet des substances chimiques après utilisation entraîne une pollution de l’air et de l’eau. se propagent dans l’air et dans nos poumons et provoquent des troubles respiratoires, des irritations des yeux, du nez et de la gorge, des réactions allergiques… Et nous y retrouvonsplus de substances chimiques 900 des vapeurs et fumées de cuisine des peintures des meubles sont les risques le plus souvent mis en valeurpar les études. Sur la santé asthme toux allergies nausées irritations inflammationdes muqueuses difficultésrespiratoires cancers vertiges auraient des émissions cancérogènes, mutagènes (favorisant les mutations génétiques) et reprotoxiques (ayant des effets sur la reproduction) selon l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques). 91 % des produitsménagers Les sprays, notamment, qu'ils soient assainissants, désodorisants ou antiacariens provoquent une « pollution majeure de l’air intérieur » lorsqu’on y est exposé pendant une longue durée. Et, non, le fait qu'ils soient vendus en pharmacie ou en parapharmacie n'est pas un gage de qualité. Dans ce domaine, être distribué en pharmacie relève uniquement d’un positionnement marketing. Cette stratégie conforte le discours du fabricant sur les bienfaits de son produit et rend ses allégations santé plus crédibles. Mais en réalité, la plupart des sprays assainissants ont le s tatut de biocide, tout comme les bombes insecticides. Ils pourraient tout aussi bien être vendus dans les rayons « entretien de la maison » des grandes surfaces. Après usage, la plupart des produits d’entretien se retrouvent dans les eaux usées domestiques (liquide vaisselle, lessive, déboucheur…). Les eaux usées sont acheminées vers les stations d’épuration, mais toutes les molécules chimiques n'y sont pas éliminées avant leur rejet dans le milieu naturel. En effet, chaque produit toxique nécessite un traitement particulier, qui est rarement réalisé car très coûteux. substances chimiques sont autorisées sur le marché européen et on connaît les effets de seulement 3000 d’entre elles. 100000 Et foulede substancesencorenon-testées… Bon, maintenantqu’on sait tout ça, On évitecertains produits L’eau de JavelUne étude montre que son utilisation augmente significativement le risque d’infections respiratoires chez l’enfant (sinusites, bronchites, otites, grippe, pneumonie). Les déboucheursde canalisationIls contiennent des acides forts extrêmement nocifs, qui causent des brûlures de deuxième, voire parfois de troisième degré. Tous les vaporisateurs (décapants pour four, lave-vitres, désodorisants, assainissants). La majorité contient des COV irritants, allergènes, voire toxiques pour certains. On se méfiedes étiquettes Une étiquette « 100 % naturel » ou «à base de produits naturels» peut être trompeuse. Certains fabricants se contentent d'ajouter des produits naturels en quantité ridicule dans les flacons. Et certaines substances naturelles, notamment les huiles essentielles, peuvent être irritantes voire toxiques. Par ailleurs, les deux tiers des marques rétrécissent les pictogrammes de danger. À vous d'être attentifs pour les éviter. On évite l'arnaqueaux plantesdépolluantes Les tests réalisés montrent que les plantes n'ont aucun effet dépolluant dans des conditions réelles d'habitation. Oui, même en plaçant une dizaine de ficus par pièce. Ne vous débarrassez par pour autant de vos plantes d'intérieurs, elles ont bien sûr plein d'autres intérêts esthétiques et apaisants. On évite l'arnaqueaux purificateurs d'airs Les études montrent qu'ils sont moins efficaces qu'une bonne ouverture de fenêtre. Dans certaines conditions, ce faux remède est « pire que le mal ». Les experts s'inquiètent même de l'émission de nanoparticules par certains dispositifs d'épuration de l'air, ou encore de conséquences néfastes pour les personnes asthmatiques. On opte pour les produitsécologiques Il faut bien savoir qu’un produit sans impact sur l’environnementn’existe pas. Les produits verts ont de meilleurs résultats en matière de pollution de l’air mais ils comportent encore de nombreuses molécules issues Les labels à privilégier Depuis le 1er septembre 2013, tous les produits de construction et décoration(cloisons, revêtements de sols, isolants, peintures, vernis, colles, adhésifs) sont munis d'une étiquette qui indique leur niveau d’émission en polluants volatils, du moins polluant A+ au plus polluant C. Alors commentastiquer sans polluer? Alors commentastiquer sans polluer?
Your browser does not support SVG. On utilise des produits naturels Ces ingrédients simples peuvent être utilisés comme liquidevaisselle, nettoyant de surface,lessive, nettoyant pour vitres : Le bicarbonate de soude Il absorbe les odeurs, décape, nettoie les surfaces. C'est l'ingrédient principal, avec le savon, d'une bonne lessive. Le savon noir Le vinaigre blanc Il permet de nettoyerles sols, les casseroles, l'argenterie, micro-ondes, les surfaces… Attention,il est acide, ne le versez pas en grande quantité dans vos toilettes ou éviers. Le citron Il nettoie, et désodorise.Un citron coupé dansla porte de votre réfrigérateur absorbera les mauvaises odeurs. Mieux vaut ne pas le manger ensuite. Huiles essentielles Les meilleures recettes sans produits chimiques de synthèse Utiles pour leurs odeurs agréables et leur pouvoir désinfectant. Mais sachez qu’elles peuvent être irritantes. À utiliser avec précaution et modération. Huilede coude Elle évite souvent d'utiliser pas mal de produits chimiques. Si elle ne suffit pas, par exemple pour déboucher des canalisations, une ventouse ou de l'eau bouillante peuvent aider. Le Grand Ménage Attention ! Ces produits sont acides ou basiques et doivent quand même être utilisés avec précaution ! Il nettoie et dégraisse.Une cuillère à soupede savon noir dans unseau d’eau suffit pour nettoyer les sols. Et surtout,on aèreson intérieur! L'idéal est d'ouvrir les fenêtres 10 minutes par jour, mais aussi quand vous bricolez, cuisinez, nettoyez, prenez une douche, ou brûlez de l'encens… Même pendant les pics de pollution? Oui, plutôt matin et soir, quand la pollution de l'air extérieur est la moins forte. Veillez à ce qu’ily ait toujours un espace d’environ2 cm sous vos portes. Et laissez les portes entrouvertes la nuit pour faciliter la circulation de l'air. Ne bouchez jamais une entrée d’air, une VMC ou une bouche d’extraction et nettoyez-les régulièrement. Une infographie réalisée en partenariat avec:Sources: 60 millions de consommateurs mars 2017 - Étude réalisée sur 35 produits courants l ADEME l Terra eco l Que choisir l Anses l Association Santé Environnement France l C’est notre préféré, mais il en existe plein d’autres ! Pour un air sain, évitez d'acheter des meubles en bois aggloméré. Ils dégagent des composés organiques volatiles (les fameux COV). Préférez le bois massif ! Si vous ne pouvez pas vous en passer, jetez immédiatement le carton d’emballage et aérez souvent pendant au moins quinze jours.