200 200 1 1 NOSMAILS nosmails 2 2 le stockagede nosdonnées le stockagede nosdonnées 3 3 nosrecherches en ligne nosrecherches en ligne 4 l’usage dela visioou audioConférence l’usage dela visioou audioConférence 4 Une journée pour tout changer Le soleil vient de se lever, encore une belle journée, on est prêt à allerau bureau ou télétravailler.C’est qu’aujourd’hui une journée classiquede travail ne renvoie plus forcément au sacro saint « métro-boulot-dodo ». L'évolution des usages qui s’est opérée dans le monde professionnel nous permet de retrouver nos collègues, au choix, en présentielou à distance. Seulement voilà, la planète, elle, continue de supporter l’impact de nos petites manies de bureau. Découvrez pourquoi et comment se débarrasser de nos mauvaises habitudes. d’emplois salariés en France en 2021 +de 25 M +de 25 M Les trajets domicile-travailsont le Le réveil sonne, on quitte son pyjama … ou pas! 7:30 7:30 EN ROUTE EN ROUTE 10:00 10:00 reconnexion reconnexion 30% 30% 3,6 3,6 des salariés du privé télétravaillent. En 2020, ils ont télétravaillé Aujourd’hui, de salariés travaillent dans des bureaux. C’est 46% de la population active. 13 M 13 M roulent en deux-roues(motorisés ou non) 4% 4% Parmi ceux qui se déplacent: utilisent les transports en commun 7% 7% 16% 16% marchent le font en voiture. Le plus souvent seul, au volant de leurs véhicules. 73% 73% 25 G 616 G 616 g 1,0 1,0 KG Kg Marche Vélo Métro TER Scooter et moto légère Bus thermique Voiture thermique 248 G 10 KM 10 KM Mais selon le moyen de transport choisi, parcourir cette distance n’a pas le même impact pour la planète.Pour                        , on émet en équivalent CO₂: 1,9 KG 1,9 KG Chaque jour, ce trajet pendulaire dure en moyenne 50 mn 50 mn Nos outilsnumériques, indispensables et problématiques Il trône en majesté sur tous les bureaux dont il est la star incontestée. S’il montre des signes de fatigue, on blêmit voire on panique. C’est ainsi que nous passons en moyenne avec notre ordinateur professionnel. Ce n'est pas rien! Notamment quand on sait ce qu'il coûte en fabrication comme en utilisation. Enfin, surtout, à la planète... On vous explique pourquoi. JOURS/AN jours/an FABRICATION FABRICATION 1 1 utilisation utilisation 2 2 de matières premières mobilisées. équivalent CO₂ générés sur les 156 kg émis sur l’ensemble de son cycle de vie. à l'usage ou l'utilisationde nos équipements(ordi, tablette,… ) 1 ordinateur de 2 kg c’est: Ordinateur, imprimante, scanner, appareilconnecté en tout genre présentent en plusun gros défaut: leur courte durée de vie.Au bureau, la tendance est au renouvellement fréquent du matériel,y compris lorsque celui-ci est encore en état de marche, ce qui alourdit le poids du cycle d'usage dudit matériel. On serait tenté de croire qu’en mettant nos appareils en veille ils seraient moins goulus. Mais attention aux faux amis! Au top de la technologie, ces appareils indispensables n’en sont pas moins énergivores.En kWh/an: Les appareils en mode attente consomment aussi de l'énergie. Nos usages de nos appareils de bureaux sont en outre responsables d’émissions de gaz à effet de serre. C’est la distance parcourue en moyenne à travers les câbles par nos usages numériques (mail, vidéo, téléchargement, requête web). Au bureau, notre vie numériquese décompose en plusieurs activités: presque la distance séparant Parisde l’Antarctique Éteignons-le donc, vous direz-vous. Mais là aussi, gare au piège! Un appareil éteint, mais qui reste branché,continue de consommer de l’énergie. c’est la partdes équipements informatiques dansla consommation d'électricité d’uneentreprise de bureau. 21% 21% Smart- phone 2 À 7 2 À 7 Tablette 5 À 15 5 À 15 Écran 20À 100 20À 100 Ordinateur portable 30À 100 30À 100 Ordinateurfixe 120À 250 120À 250 Box(internet + TV) 150À 300 150À 300 sont liés à la fabrication des appareils numériques 37% 37% = = 15 000 KM 15 000 kM aux infrastructures réseaux et data centers 25% 25% 0 G 0 g -69% -69% de volumede déplacement de particules en suspension -30% -30% en impacts environnementaux Et le télétravail fut. Tendance de fond depuis quelques années,sa pratique a vu sa côte exploseren 2020 à la faveur du contexte sanitaire.Avec la généralisation du télétravail,les déplacements pendulaires se réduisentet avec eux, on observe par jour télétravaillé: Une baisse des distances parcourues pour les trajets résiduels. 1 1 Entre mauvaises habitudes et nouveaux modes de vie, on estime, pour 1 jour de télétravail hebdomadaire, une hausse des émissions de 50% 50% kg eq CO₂/an Les télétravailleurs pourraient, par effet rebond, fairele choix de s’installer plus loin,dans des régions plus isoléesoù le maillage des transportsen commun est moindre,ce qui augmenterait les déplacements en voiture. 3 3 2 2 De nouveauxdéplacementsse développent (micro-shopping, transportd’un proche,…) Les parents qui amènent leurs enfants en voiture mutualisaientle plus souvent, le trajet domicile/travail avec le dépôt à l’école.Or, même s’ils télétravaillent,ils maintiennent majoritairementle trajet en voiture vers l’école. La planète pourrait presque crier victoire! Cependant, il fautgarder en tête que le télétravail, ce n’est pas la disparition pureet simple des trajets en voiture! Le hic? Il y en a plusieurs: 9:00 9:00 Arrivée au bureau ARrivée au bureau -58% -58% par personne. (hors climatisation) Une entreprise d’unecentaine de personnes consomme 2 000à 5 000 m³d’eau/an soit On consomme de l’énergie. On consomme de l’eau La journée a tout juste démarréqu’on a déjà beaucoup consommé. On pourrait penser qu'assis à notre bureau, notre seul impact concernerait notre usage du numérique. Pourtant: de l’énergie consomméeau bureau est liée au chauffage. 10 à 30L 30L 10 à 114 KG 114 KG poste d’émissions de gaz à effet de serre des activités de bureau avec 12 millions de tonnes/an. 67,7 KG 67,7 KG voir l’étude sur le télétravail voir l’étude sur le télétravail 25 g 248 g 38% 38% jours par semaineen moyenne (contre 1,9j en 2019). Cependant, depuis le début de la pandémie, nos habitudes ont tendance à évoluer. Le vélo et encore plus la marche ont le vent en poupe ! 588 KG 588 KG Lire en route vers la sobriété numérique Lire en route vers la sobriété numérique voir l’infographie sur LA MOBILITÉ voir l’infographie sur LA MOBILITÉ